L’interview musicale de Nuit Blanche DJ

L’interview musicale de Nuit Blanche DJ

L’interview musicale de Nuit Blanche DJ

Toujours avec son nœud papillon, souvent avec ses vinyles, Benjamin Barlatier, aka Nuit Blanche, intervient à Marseille et en région PACA lors de mariages et événements professionnels.

Lors de la soirée networking des 5èmes rencontres MP2 (2020 - Groupe 1001 Salles), il a su faire danser les Halles de la Major, trouvant toujours le morceau qui font mouche pour pimenter l’ambiance.

Nous avons eu l’envie d’en savoir plus sur son univers et l’avons donc soumis au jeu de l’interview musicale !

• Quel est le premier album ou CD ou cassette ou vinyle que vous ayez acheté ? Quand j’étais petit, on avait des 45 tours à la maison. Avec mes frères, on avait le droit d’en acheter 1 à 3 par an à tout casser, et on mettait notre nom et la date d’achat sur la pochette. Le premier que j’ai acheté est le 45 tours de Début de soirée, « Nuit de Folie » … C’était en 1988 et je l’ai encore ! Ça n’est pas le meilleur disque que j’ai acheté mais c’est le premier !

• Quel était votre artiste préféré quand vous aviez 10 ans ? Et à 20 ans ? Et maintenant ? J’avais 10 ans dans les années 90 et j’aimais beaucoup Mickael Jackson. J’en suis encore fan d’ailleurs ! A 20 ans, c’était Vitalic, et maintenant c’est Metronomy, notamment avec l’album « Love Letters ».

• Quel est le style de musique le plus représentatif de votre génération ? Je dirai qu’il s’agit du mouvement électro des années 2000. C’est ce que l’on écoutait quand on sortait en boîte entre amis. Ça rejoint l’époque de mes 20 ans où j’écoutais beaucoup Vitalic et la vague électro avec le son assez « métallique » de ces années. Quand on sortait en boîte à Marseille, c’est le type de son que diffusaient les clubs, et grâce à Internet, on pouvait retrouver en ligne ce que l’on écoutait en club. Ça m’a permis de découvrir un grand nombre d’artistes de musiques électroniques. Avant, on était obligés d’acheter des CD’s ou de regarder la TV pour découvrir des artistes, mais au début des années 2000 et cette époque de l’ADSL et donc du téléchargement rapide, nous avons tous eu accès à des millions de titres.

• Où s’est déroulée votre 1ère prestation ? Ma première prestation était un mariage en Normandie, il y a 10 ans. C’était un mariage organisé par ma femme, wedding planner, dans une ancienne cidrerie. Le lieu était magnifique, mais l’expérience assez traumatisante. Comme il s’agissait de ma première prestation, j’ai fait avec les moyens du bord et mon matériel n’était pas idéal. De plus, le couple de mariés était vraiment très exigeant et souhaitait en mettre plein la vue à leurs convives. Les mariés mettaient une énorme pression à tous leurs prestataires. Je n’étais pas du tout à l’aise, et l’ambiance globale du mariage n’était pas au rendez-vous. Mais j’ai quand même passé un bon moment. Je n’ai pas fait de bide, ni vidé la piste de danse, ce qui est assez rare pour une première prestation ! L’ambiance s’est détendue au fur et à mesure et les convives ont bien dansé, jusqu’à 4h du matin. J’ai eu le trac. La prestation se serait mieux passée avec des mariés qui ne se seraient pas mis la pression. J’ai refait des mariages sous pression comme celui-ci, mais depuis, cela se passe mieux car j’ai l’expérience !

• Quel est l’album qui vous a suivi pendant tout le confinement ? J’écoute pas mal de jazz et de musiques de film en ce moment. Tous les soirs, j’écoute Club Jazzafip, sur FIP. J’y ai notamment découvert Alcynoos et Parental avec l’album « Shapes ». L’album est instrumental et les rythmes sont doux, ce qui est idéal pour se concentrer, et calmer ses enfants !

• Quel titre écoutez-vous en boucle en ce moment ? Mon titre du moment est « Disco Sega » de Guts. Il a un bon côté dansant ! Le titre est vraiment sympa.

• Quel est le meilleur album de tous les temps pour vous ? Mon meilleur album serait « Moon Safari » de Air. Il est sorti en 1998, à l’époque où, quand on achetait un album, on l’écoutait en boucle, car il n’y avait que cela à écouter. Cet album est rempli de bonnes chansons et la première, « Femme d’argent » est vraiment géniale.

• Noël approche ! Quel son est le plus représentatif de Noël pour vous ? Je ne suis pas très musiques de Noël, mais j’en écoute beaucoup a cause de mes enfants. « Last Christmas » de Wham est une des rares musiques de Noël que je trouve vraiment sympa.

• Quel est le pire morceau que l’on vous ait demandé de diffuser en prestation ? Je dirais qu’il n’y a pas de pire morceau. Tant que ceux que l’on me demande font danser les gens, pour moi, c’est gagné ! Le pire titre possible est celui qui vide la piste de danse et qui n’est pas adapté à l’audience de la prestation. Il m’est déjà arrivé de me voir demander « Cha Cha Slide » de DJ Casper lors d’un événement. Le titre n’est pas du tout dansant a vidé la piste !

• Quel est le titre qui met d’accord tout le monde en prestation ? Le titre qui met tout le monde d’accord est « Happy » de C2C. Ce n’est pas le morceau le plus connu du duo mais il est très dansant, très joyeux et permet de s’exprimer sur la piste.

• Le titre pour faire danser tout le monde ? Il s’agit de « Think » des Blues Brothers et Aretha Franklin. Je débute 9 prestations sur 10 avec ce titre et ça marche toujours ! C’est mon titre fétiche pour démarrer une soirée à froid.

• Quel est le titre idéal à diffuser pour clôturer vos prestations musicales ? Il y a deux façons de terminer une prestation. Soit on termine en feu d’artifice, soit en mode « planant ». Le titre « Your Song » de Billy Paul est assez connu, planant, mais tout de même dansant.

Merci à Benjamin pour son temps et ses confidences ! Retrouvez-le pour vos mariages, anniversaires, soirées ou événements d’entreprise. Pour cela, contactez-le via son profil 1001 DJ.

Poster un commentaire