Le Top 100 des meilleurs DJ du monde

Le Top 100 des meilleurs DJ du monde

Le Top 100 des meilleurs DJ du monde

Tous les ans, le Top 100 des meilleurs DJ du monde donne lieu à des commentaires. A commencer par la légitimité d’un tel classement. Comment juger une performance artistique ? Comment entrer l’art dans la compétition ? D’autres disciplines le font allègrement sans que cela ne semble poser de problème à qui que ce soit (patinage artistique, natation synchronisée, GRS, etc.). Mais dès qu’on touche à la musique…

Le Top 10 presque inchangé

Allez. Faisons fi des non convaincus par un tel classement et scrutons-le d’un peu plus près. Dans le top 5, pas beaucoup de changement par rapport à l’année dernière. Cette version 2020 nous offre un podium composé, dans l’ordre, de Martin Garrix, du duo Dimitri Vegas & Like Mike, qui conservent eux aussi leur place et de Hardwell, ancien leader de ce classement mondial. Pas de surprise, donc. Et d’autant moins que Hardwell a juste interverti sa place avec Armin Van Buuren. Les grands perdants de ce Top 6, ce sont les Chainsmokers, qui dégringolent de la 6ème à la 31ème place. Le nouveau membre du Top 5 n’est pas vraiment nouveau. Il s’agit du Français David Guetta, qui en profite pour doubler Tiësto, perdant une place. Don Diablo et Oliver Heldens font leur entrée dans le top 10, respectivement à la 7ème et à la 9ème place. Déjà 8ème et 10ème l’année dernière, Afrojack et Marshmello ne bougent pas.

La plus grosse entrée

La plus belle entrée dans ce classement, et c’est le moins que l’on puise dire, c’est celle de MATTN. La jeune Belge Anouk Matton entre directement en 72ème position. Logique, la DJ n’a pas cessé de multiplier les collaborations fructueuses avant de prendre la scène pour elle toute seule. Ses tournées asiatiques et dans les clubs du monde entier cartonnent. A ce rythme, le TOP 50 n’est plus très loin. S’il existait un classement exclusivement féminin, MATTN en serait 4ème, derrière le duo Australien Nervo, 27ème + 15, L’Ukrainienne Miss K8, 65ème -7, et la Mexicaine Mariana Bo, 68ème +16.

Une autre entrée dépasse toutefois la magnifique Anouk Matton. Il s’agit de Swedish House Mafia. Et c’est la grande nouvelle de ce top 100. Bon. On est d’accord, Swedish House Mafia, ce n’est pas vraiment une nouveauté. Le trio appartenait déjà au Top 10 en 2011. Mais depuis 2013, la séparation était actée. Et puis, les rumeurs se sont propagées… Jusqu’au show de l’Ultra Music Festival de Miami. Cette fois, c’est clair. Swedish House Mafia revient aux affaires. Et la grande nouvelle, c’est que les trois compères, Steve Angello, Axwell and Sebastian Ingrosso, ont simplement décidé de mettre leurs projets perso entre parenthèses quelques temps pour enchaîner une tournée 2019 autour du monde. Enjoy !

Les plus grands écarts

Au sein de ce top 100, on observe quand même quelques mouvements d’assez grande ampleur. On a déjà évoqué les Chainsmokers, en perte de vitesse. Mais on peut aussi parler de Calvin Harris, perdant lui aussi 25 places pour se retrouver en 40ème position, ou de Jeffrey Sutorius, qui dégringole hors du top 50 en perdant 32 places. Mais le champion à ce niveau, c’est Carl Nunes, 36 places de perdues et 99ème du classement.

A l’inverse, Swanky Tunes quitte justement cette 99ème position pour rejoindre la 71ème. 28 places de gagnées. Une de plus que Will Sparks, qui grimpe à la 56ème. Mais bien moins que le duo Veni Vici, qui explose les compteurs en montant de 38 places à la 34ème position du classement. Le duo Israélien adepte de Psy-Trance avait fait son entrée l’an dernier. Leur progression est linéaire.

On aura une pensée pour Avicii, décédé le 20 avril 2018...

Poster un commentaire