Les plus belles chansons des années 80

Les plus belles chansons des années 80

Les plus belles chansons des années 80

La musique des années 80 n’a jamais cessé de nous accompagner. Souvent dénigrées par les seventies, les eighties ont pourtant vu un nombre incalculable de chansons rentrer dans la catégorie des prisées des chansons cultes, celles dont tout le monde a fredonné l’air au moins une fois dans sa vie. Entre grand n’importe quoi et tubes aux destins internationaux et séculaires, les années 80 on offert un vaste choix de cultures musicales.

Les plus cultes des années 80

Allons-y pour une liste (non exhaustive) des chansons les plus cultes des années 80. La simple évocation de leurs titres doit directement activer la case fredonnement en vous :

  • Thriller, Michael Jackson
  • Take on me, A –Ha
  • Still loving you, Scorpions
  • The final countdown, Europe
  • Enola Gay, Orchestral Manoeuvres in the Dark (OMD)
  • Sweet dreams, Eurythmics
  • L’aventurier, Indochine
  • Eye of the tiger, Survivor
  • Let’s dance, David Bowie
  • 99 luftballons, Nena
  • Sunday, bloody Sunday, U2
  • Another one bites the dust, Queen
  • Such a shame, Talk talk
  • Ghostbusters, Ray Parker Jr
  • Enjoy the silence, Depeche mode
  • Relax, Franckie goes to Hollywood
  • Girls just want to have fun, Cindy Lauper
  • Hotel California, Eagles
  • Like a virgin, Madonna
  • Marcia Baïla, Rita Mitsouko
  • ...

À la simple lecture de ces titres de chansons des années 80, des images ont du remonter de vos soirées. Et il faut avouer que nombre d’entre ces chansons (pour ne pas dire toutes) sont encore très efficaces sur nos dance floors actuels.

Comment déterminer la bonne playlist années 80 ?

Pour commencer, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises playlists. Une playlist est toujours bonne quand elle est bien amenée, dans le bon contexte. Un bon DJ saura forcément tenir compte du public en face de lui. D’autant plus s’il est prévenu en amont du type de soirée envisagée. Quand on est particulier et que l’on cherche juste à animer un peu le thème de la soirée, choisir une playlist années 80 passe par un savant mélange de tubes bien identifiés et de perles rares, moins médiatisées mais toute aussi qualitatives. Le tout, en surmontant l’obstacle principal des goûts de chacun. Et avouons que, même pour satisfaire tout le monde, passer de Joy Division à Cameo sans transition, ça paraît compliqué. A moins de ne jamais craindre les ruptures...

Une bonne playlist, c’est donc celle qui saura mixer avec finesse les genres musicaux de la décennie, en parvenant à glisser d’un style à l’autre sans effort, dans la continuité des morceaux qui s’enchaînent. Le revival d’une soirée eighties est à ce prix. Si vous êtes en comité restreints, vous pouvez faire jouer votre mémoire et vous regrouper autour d’un quizz musical mettant en jeu seulement les 100 plus grands tubes de l’époque (ce qui fait déjà plus de 5 heures de musique). Mais si vous envisagez une soirée plus importante et que vous voulez un dance floor rempli jusqu’aux aurores, ne vous privez pas des compétences d’un DJ professionnel. Lui, aura la playlist adaptée, la meilleure playlist pour la soirée demandée. Et puis, ça vous permettra d’en profiter aussi.

Et les chansons françaises ?

Là encore, les titres listés ici vous évoqueront des souvenirs. Attention. On ne dit pas qu’il s’agit des plus belles chansons des années 80, mais irrémédiablement, elles ont été de celles les plus écoutées et les passées en radio :

  • Nuit de folie, Début de soirée
  • Africa, Rose Laurens
  • Une autre histoire, Gérard Blanc
  • Confidence pour confidence, Jean Schultheis
  • Tout doucement, Bibie
  • Toute première fois, Jeanne Mas
  • Voyage Voyage, Desireless
  • Là-bas, Jean-Jacques Goldman
  • Les démons de minuit, Image
  • Quand tu serres mon corps, Pacifique
  • Eve lève-toi, Julie Pietri
  • Je te promets, Johnny Halliday
  • Danser le jerk, Thierry Hazard
  • Brigadier Sabari, Alpha Blondy
  • Une femme libérée, Cookie Dingler
  • ...

Et là encore, la liste ne peut être exhaustive. Certains noteront l’absence de Noir Désir ou d’autres groupes emblématiques. C’est que Noir Désir a connu ses plus grands succès dans les années 90. Que Magma était déjà très bien installé depuis les seventies et que le funk à la Française se limitait à quelques groupes, certes très efficaces sur scène, mais ayant laissé très peu d’enregistrements de leurs titres. Les concerts faisaient salle comble à Paris ou à Rennes, mais il nous est malheureusement impossible de danser aujourd’hui sur les titres hottement funky des Fameuses Flemmes, faute d’album...

Les années 80, c’était la démesure. L’image commençait à compter presque autant que le contenu des chansons. Mais la naïveté était toujours présente, fraîche, vivante, dansante. La naïveté heureuse des années 80...

1 commentaires

  • Pascal Disco Mobile
    signaler
    Pascal Disco Mobile
    il y a 1 mois

    j adore y ajouter des face B moins connu mes qui passe bien!

Poster un commentaire