INTERVIEW DJ : DJ Franck Dyziak

INTERVIEW DJ : DJ Franck Dyziak

INTERVIEW DJ : DJ Franck Dyziak

Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Franck Dyziak je suis DJ depuis maintenant plus de 18 ans. Pour la petite histoire, tout a commencé dans une boîte de nuit où je devais ramasser des verres...
Ce soir-là, j’ai appris que le DJ prévu ne serait pas présent, c’est alors que j’ai saisi cette opportunité ! Je l’ai remplacé au pied levé et en plus de m’être beaucoup amusé, je me suis bien débrouillé. Au final, il n’est pas venu non plus les jours suivants, j’ai alors continué. Peu de temps après, une autre discothèque m’a proposé un poste à temps plein que j’ai accepté avec joie. C’est ainsi que ma carrière a débuté ! Grâce à ce métier, j’ai eu l’occasion de créer mes propres morceaux, de voyager et de faire danser les gens, ma véritable passion.

Qu’est-ce qui vous a amené à exercer ce métier ?

J’étais un habitué des clubs et des boîtes de nuit que je fréquentais quasiment tous les week-ends.

L’univers de la musique, c’est donc quelque chose qui m’a toujours plu et un jour je me suis dit « moi aussi je veux faire danser les foules ! ». Alors, comme la plupart d’entre nous, j’ai commencé en achetant mon propre matériel (des platines vinyles et CD platines Denon à l’époque) et en m’entraînant dans ma chambre assidûment.

Selon vous, quelle est la plus grande difficulté dans le monde du DeeJaying ?

Pour moi, c’est de trouver le temps de dormir !
Plus sérieusement, s’adapter à un public différent à chaque événement est la complexité du métier. Mais j’aime me dire que c’est aussi un défi, un challenge à relever chaque fois !

Quel est votre style de musique favori ? Sur lequel préférez-vous mixer ?

Mon style préféré c’est l’électro et l’EDM (qui regroupe l’électro, la house, la techno et bien d’autres style encore). Ce style de musique marche très bien à l’étranger malheureusement je pense que, musicalement, nous sommes un peu en retard en France, comme dans bien des domaines.

Avez-vous une anecdote particulière à partager ?

Oh oui, bien sûr !
A Amsterdam, que j’ai dû mixer devant plus de 50 000 personnes, les organisateurs du festival ne m’avaient pas prévenu. Vous imaginez le trac ? A mon arrivée sur scène, devant la foule, j’étais tellement stressé qu’il m’a été compliqué de lancer le premier morceau sur la platine ! Par contre, une fois le premier mix parti, la passion l’a vite emporté !

3 mots qui définiraient la ou votre musique ?

Elle est pêchue, éclectique et surprenante je dirais.

3 artistes que vous voudriez faire partager ?

Fedde le grand, Hardwell et Eric Prydz, artistes que j’apprécie beaucoup, ils sont malheureusement peu connus en France.

3 musiques que vous voudriez faire partager ?

Peut-être que vous ne l’avez pas encore écouté, Franck Dyziak : Best Memories, Eric Prydz: Opus, Kygo : Here for you !

Qu’est-ce qui vous rend fier ?

Le plus grand plaisir, c’est lorsque les clients viennent me voir en fin de soirée, d’un air très satisfait et me disent simplement « Merci ! ».

C’est pour cela que je fais ce métier ; faire naître le sourire sur le visage des gens grâce à la musique !

Bookez-le sur 1001DJ :
DJ Franck Dyziak

Poster un commentaire