Les soirées à ne pas manquer ce printemps

Les soirées à ne pas manquer ce printemps

Les soirées à ne pas manquer ce printemps

Le printemps est là et déjà de belles fêtes se profilent à l’horizon. L’été promet d’être chaud, dans tous les sens du terme. Alors il vaut mieux se rôder dès le mois d’avril. Découvrez le fil musical qui enchantera vos soirées printanières, les occasions rêvées de rejoindre la foule dopée à la frénésie rythmique ou laissant parler les émotions sur des harmonies plus minimalistes. A chacun son style. A tout le monde une belle soirée de printemps.

L’inévitable Printemps de Bourges

Pour la 42ème année consécutive, le Printemps de Bourges fera dans l’éclectisme musical. Du Punk à l’électro, la programmation explore de nombreux genres et laisse encore une fois la scène ouverte aux jeunes talents. Du 16 au 21 avril 2019, les scènes de Bourges verront notamment passer quelques DJ connus, dont Mr Oizo, Jabberwocky, Wax Taylor ou encore Broken Back. Le Printemps de Bourges, c’est le premier festival de musiques de la saison, celui qui met en jambes pour l’année à venir. Entre les grosses pointures, les groupes vainqueurs des tremplins régionaux (Les inouïs), le hip-hop, le rock et l’électro, le Printemps de Bourges donne suffisamment dans l’éclectisme pour séduire un très large public et commencer à faire chauffer les jambes et grimper le cardio sur le dance floor.

Les insolents se retrouvent à Lorient

Le festival a ceci de particulier qu’il se décline en deux temps forts, en deux collections comme disent les Morbihannais ; une collection printemps, et une collection automne. Deux fois par an, donc, le festival Insolent met en lumière quelques artistes parmi les plus célébrés dans leur genre. Et dans le genre insolent, surtout. Reggae, hip-hop, électro, hard-rock. Une soirée au festival insolent, c’est sans conteste une soirée à ne surtout pas manquer. Les bretons ne sont pas en reste quand il s’agit d’expérimenter la musique. Puisqu’à peine quelques semaines plus tard, c’est au tour de Saint Brieuc de célébrer Art-Rock, un autre festival éclectique devenu incontournable avant les grandes messes de l’été dans les landes Bretonnes.

Le Blizz’art festival, passage à l’heure printanière

Jusqu’ici maintenu au cœur de l’hiver, le festival Blizz’art change ses dates et décide de grandir et d’envahir les paysages Normands. En choisissant le premier week-end de mai, le festival de Ciral prend date et occupe une place stratégique dans les calendriers musicaux. Bruyant, voire tranchant, le festival Blizz’art n’est pas exactement destiné aux amateurs de jazz de salon. Ça remue et c’est fait avec humour. Rock, world ou électro, ça cogne un peu et ça réveilla avant l’arrivée de l’été.

Paris, c’est festival tous les jours

Pour les clubeurs les plus aguerris, inutile de se déplacer dans les brousses provinciales pour avoir la chance de vivre un concert ou un set de folie. Les salles parisiennes proposent une offre incroyable. Tous les styles sont disponibles. Toutes les soirées sont possibles. Tous les week-ends à Paris, on peut se faire son propre festival. Pour exemple, on a juste pris un week-end, comme ça au hasard, fin mars. Showcase, Zig Zag Club, Divan du monde, Badaboum, Nouveau Casino, Palais de Tokyo, Glazart, Nüba, La machine du Moulin Rouge, le Perchoir, la Flèche d’Or… Autant de club et de salles grâce auxquelles vous pourrez vous faire votre programme musical sur tout le week-end. Créez votre propre événement en quelques sortes.

Et ceci n’est qu’une petite liste non exhaustive des soirées Parisiennes. N’attendez pas la grande soirée comme le messie venu vous sauver de vos journées moroses. Allez à la découverte des artistes s’exprimant dans les clubs tout au long de l’année. Il se peu qu’une soirée anodine, du fait d’un événement imprévu, devienne la soirée incontournable de l’année. Cherchez. Renseignez-vous sur les clubs et les bars ou toutes les salles diffusant du son. La soirée à ne pas manquer pour vous est différente de tout ce que l’on pourra vous dire. C’est à vous de la créer, de la fabriquer, de la laisser vous emporter. Et pour ça, il n’y a pas de secrets, il faut sortir et goûter aux différents joies que nous suggèrent ces orties auditives…

Poster un commentaire